Ce(ux) qu’il faut aller voir …

Après une période compliquée (et c’est un doux euphémisme), il est temps d’aller voir ce qui se passe dans le monde d’après et de revenir aux sources. Toute la filère musicale a besoin de soutien et ne pourra continuer qu’avec la participation du public que nous sommes. Profitons-en pour sortir, aller voir les spectacles et expositions nombreux cet automne. Il y a aussi de  belles découvertes musicales à faire.

Du 4 au 8 octobre – Le Montrouge Paris Guitar Festival 2021 / Salon de la belle guitare Montrouge

EVENT FACEBOOK / Infos et programmation : Site Paris Guitar Festival / Programmation Artistes 2021

Organisé par l’association éponyme Guitares Au Beffroi, amoureux de la guitare sous toutes ses formes, le Montrouge Paris Guitar festival est fait pour vous ! Ce festival international de guitares s’adresse « à tous ceux qui en pincent pour les cordes ». Présent sur une semaine, occupant les 4 étages du Beffroi de Montrouge, le festival présente, en soirée, 4 concerts de prestige et, en journée, le Salon de la Belle Guitare, un salon – exposition – démonstration de guitares d’artisans, luthiers sélectionnés pour leur savoir faire et leur production haut de gamme, avec 40 concerts de démonstration et 7 salles d’essais isolées.
Ce festival s’intéresse à tous les styles de guitares, acoustiques ou électriques, (du classique au rock en passant par le jazz, le flamenco, la chanson, le country blue grass, etc.) et de manière plus élargie, aux cordes pincées en tous genres (oud, banjo, ukulélé, mandoline, etc.) ainsi qu’aux fabricants d’amplis, micro, médiators, etc. Vous pourrez vous rendre également au SALON DE LA BELLE GUITARE, qui aujourd’hui, en France, est le plus grand rassemblement international de luthiers guitare : 3 salles d’expositions, plus de 100 exposants venus du monde entier, 50 concerts de démonstration, ateliers-rencontres, conférences, zones de test, salles d’essais isolées, etc. 

Le Jeudi 14 octobre – Jon Batiste au Badaboum Paris

NDLR le 7 octobre 2021 : nous venons d’apprendre par le tourneur AEG que le concert est ANNULÉ. Nous vous tiendrons informé en cas de nouvelle date parisienne.

EVENT FACEBOOK

Pianiste virtuose, chanteur, chef d’orchestre, éducateur et personnalité de télévision, Jon Batiste a passé sa carrière à ramener la musique à ses racines : proche de son public. Il a développé une aisance dans la musique jazz et populaire en collaborant avec Wynton Marsalis et Prince. En 2015, il est nommé d’orchestre et directeur musical du talkshow « The Late Show With Stephen Colbert ». Un nouveau tournant s’offre à lui en 2020 en apparaissant à plusieurs reprises dans la bande originale du film d’animation « Soul » (Pixar), ce qui lui vaut de nombreuses récompenses aux Grammys, aux Golden Globes, aux BAFTA et bien d’autres, aux côtés de Trent Reznor et Atticus Ross.« WE ARE », le dernier album studio de Jon Batiste parait en mars 2021.

Un opus qu’il proclame comme « le point culminant de sa vie jusqu’à aujourd’hui », hautement acclamé par le New York Magazine, Entertainment Weekly ou encore Forbes. Muni de ses cuivres et d’une voix groovy sans pareil, il affirme un projet rempli d’ondes positives dépassant les limites des genres musicaux du jazz et de la soul.

La venue de ce pianiste et jazzman de génie à Paris s’annonce forte en émotions et en groove !

Le Mercredi 20 octobre – Dominique Fils-Aimé au New Morning Paris

EVENT FACEBOOK / Réservation ouverte

J’ai découvert Dominique Fils-Aimé au festival Aurores Montréal en 2019, et cela a été un vrai et fort coup de foudre musical ! C’est pour moi, une des dignes héritières de grandes dames du Jazz que sont Billie Holiday, Etta James ou Nina Simone. Son superbe album « Stay Tuned » a accompagné avec beaucoup de douceur mes longues soirées d’hiver et de confirnement.

Cette chanteuse et auteure montréalaise de parents haïtiens caresse le Blues et la Soul avec beaucoup d’élégance. Dominique Fils-Aimé présente « Three Little Words », le dernier chapitre de sa trilogie inspirée par les héritages de la musique Afro-Américaine. Des tons minimalistes blues de son premier opus en passant par les couleurs jazz du second, son dernier album paru en février 2021 explore la palette émotionnelle de la musique soul d’hier à aujourd’hui.

Après avoir fait une entrée remarquée sur la scène musicale en 2018 avec « Nameless », Dominique Fils-Aimé a dévoilé « Stay Tuned! », deuxième album de sa trilogie en février 2019 sous l’étiquette Ensoul Records. Cet album incontournable a remporté plusieurs prix dont le JUNO pour le meilleur album de jazz vocal canadien, le Félix de l’album jazz de l’année au Gala de l’ADISQ au Québec, en plus de se retrouver sur la prestigieuse courte liste du Prix Polaris sur lequel elle se retrouve à nouveau avec son tout dernier album, « Three Little Words ». Ce dernier a été nominé dans les catégories ‘Album anglophone de l’année’ et ‘Réalisation de disque de l’année’ au Gala de l’ADISQ 2021.

Sur scène, que ce soit au Canada, en Europe ou aux États-Unis, Dominique Fils-Aimé séduit partout où elle passe grâce à son charisme et à sa voix suave et feutrée.

Le Mardi 2 novembre – Bernhoft au Café de la Danse Paris

EVENT FACEBOOK / Réservation ouverte

Découvert sur la scène de l’EMB Sannois dans un concert mémorable en 2012, je n’ai jamais décrochée de la musique de Bernhoft depuis. Ses plus grands titres tels que « Streetlights », « Choices », « C’mon Talk » ou « Stay With Me » ont accompagnées mes nuits sans discontinuer. Il est vraiment très difficile de ne pas résister à sa puissance vocale unique, groovy et chaleureuse. Le personnage est lui très singulier, avec une bonne dose d’humour, c’est un artiste hyper connecté avec son public, féru de musique soul 60s et 70s, multi-instrumentiste de talent, dont la musique live est une déflagration sur scène.

Sa musique est un savant mélange de groove R&B bouillonnant et de puissants refrains pop. Après avoir fait parti des groupes Explicit Lyrics et Span, Bernhoft s’épanouit en solo depuis 2008 et est devenu un personnage phare de la scène musicale norvégienne. Bernhoft de son vrai nom Jarle Bernhoft est né le 27 juin 1976 à Nittedal en Norvège. Il réside aujourd’hui à Oslo. Il joue de plusieurs instruments, chante et compose en anglais. Au milieu des années 1990, il rejoint le groupe local Explicit Lyrics avec lequel il sort trois albums. Par la suite, Bernhoft forme Span et obtient le succès en Norvège. Malheureusement la carrière du groupe ne décollera pas à l’international et celui-ci se séparera. Le 1er septembre 2008, Bernhoft sort son premier album solo : Ceramik City Chronicles, qui sera suivi par l’album 1:Man 2:Band, dont la moitié des pistes proviennent d’enregistrements d’un concert solo donné au Kampen Bistro, un café jazz d’Oslo.

Son deuxième album solo, Solidarity Breaks, est sorti en 2012 en France et il fait à cette occasion la première partie des concerts de Ben L’ Oncle Soul. En 2014, il effectue son premier passage au mythique festival Glastonbury et se produit sur BBC One avec sa chanson « Wind You Up ».  Par la suite, il réunit autour de lui un groupe (The Fashion Bruises) pour l’album Humanoid, avec la volonté de créer un son authentique et une œuvre brillante, lumineuse et insolente. Et la voix de Bernhoft n’a jamais aussi bien sonné ! Et sur scène, les chansons prennent réellement vie, faisant lever et danser le public. Telle est la connexion que souhaite établir l’artiste avec le public. Enfin, on notera que Bernhoft a effectué des collaborations avec des artistes comme Hanne Hukkelberg ou Dadafon. Il est apparu également avec le groupe Green Granadas sous le pseudonyme Hot Rod.

Trois années se sont écoulées depuis son album « Humanoid », et il revient en pleine forme avec son nouvel album « Dancing on my knees » publié le 10 septembre dernier. Neuf nouveaux titres qui confirment la puissance Soul vocale et musicale de Bernhoft, avec de futurs hits en puissance comme les titres « All My Loving », « Put Your Mojo On » ou encore « Opinionate ». Bernhoft est un maître dans l’art de savants mélanges entre des mélodies irrésistibles et délicates, à la fois pop et R’n’B très calibrées et des sonorités grooves imparables et indélébiles dans les oreilles.

Bref, si vous êtes amateurs de musique soul et R&B, vous ne serez pas déçus en allant le voir sur cène avec ses nouveaux titres !

Le Samedi 6 novembre – Guilhem Valayé et CENDRAR Bateau El Alamein Paris

EVENT FACEBOOK / Réservation ouverte

Un peu de chanson française avec l’artisan funanbule Guilhem Valayé en solo (echappé du groupe eponyme 3 Minutes sur Mer) et le duo formé par Franck Pech (auteur), Fred Métayer (compositeur) à l’origine du projet CENDRAR. Si vous êtes un amoureux des mots, des notes acoustiques et des coups de pinceaux qui vous emmène sur le chemin de la poésie, des textes ciselés, et de la chanson française dans ce qu’elle a de plus beau, alors venez et faites venir à ce concert qui promet de beaux moments d’émotion.

Le projet CENDRAR, publié en 2015, est le fruit de la rencontre de trois artistes : Franck Pech, Fred Metayer et André Palais. Ils donnent naissance à un livre-audio, mettant au jour la ville CENDRAR, peuplée d’histoires, d’histoires sans joie.  D’une mère célibataire neurasthénique, d’un brasero au bord de la crise de nerfs. On prend l’eau, jusqu’à ce qu’un  pyromane de ville marchande ne vienne tout emporter. Même si on se laisse bercer par cette poésie des ruines,  où la lampe de chevet,  le jean’s seconde main,  la canette de Red Bull et nos chaussettes orphelines offrent leurs derniers chants.

« De courts textes comme autant de balles percutants notre poitrine. Des mots agrémentés de dessins en noir et blanc réalisés à la peinture et représentants des scènes des années 60. Des têtes sans visage ou au contraire pleines d’expressions, une Cadillac avant et après un accident de la route, toute une imagerie nous rappelant que nous ne sommes que des fantômes de passage dans un monde d’adversités…. “Cendrar”, c’est d’abord un recueil de textes poétiques ayant pour fil conducteur la révolte, plus ou moins violente, contre une société qui se déshumanise peu à peu. Une sorte de pamphlet nous invitant à nous réveiller d’un rêve commun ... “Cendrar” est un véritable régal pour les sens. Des textes emprunts d’une poésie du quotidien à lire et à écouter, des pages glacées, l’odeur du papier, il ne manque que le goût (il va falloir bosser ça pour le prochain opus…). Le trio Franck Pech , Fred Metayer et André Palais nous offre donc un quasi-sans-faute. – Les petites chroniques d’Edelric« .

CENDRAR est à écouter, et se procurer sans tarder sur Bandcamp et le site LAMAO Editions.

Une voix grave légèrement écorchée, une guitare sèche, et des mélodies acoustiques douces sur des textes empreintés de gravité : Guilhem Valayé, est d’abord un auteur-compositeur-interprète, issu du groupe de chanson française, 3 Minutes sur Mer avec lequel il a évolué pendant quelques années. En 2015, il fait une incursion télévisuelle en participant à un télécrochet bien connu, qui le conduit en première partie de Zazie à L’Olympia ou encore sur la scène des Folies Bergères dans le spectacle Les Souliers Rouges (créé par Marc Lavoine). Après la fin du groupe 3 Minutes sur Mer (et la publication de 3 albums, dont le très bel opus « L’endroit d’où l’on vient »), il décide de se lancer en solo.

En 2017, il sort un premier titre en vidéo : « Balcon », à la suite duquel il donnera plus de 150 concerts en solo (chronique à lire ICI). En 2021, il est le lauréat du prix Grand Zebrock 2021 qui l’amène sur la scène de la Fête de l’Humanité en juillet dernier. Pour l’occasion, il sort de sa zone de confort « chanson française », en reprenant un ancien titre de l’artiste My Brightest Diamond qu’il affectionne particulièrement. Cette sublime chanson, c’est ‘I have never loved someone’ qu’il livre en session acoustique, à découvrir ICI. Il prépare actuellement un premier EP à venir fin 2021/début 2022.

Le Mardi 30 Novembre – Gunwood à la Maroquinerie Paris

EVENT FACEBOOK / Réservation ouverte

Je l’avoue, je suis totalement fan de ce groupe depuis leurs débuts en 2016, alors qu’il s’appelait encore Gunwood Circle, sur cette petite scène intimiste des 3 Baudets, puis en première partie de Hugh Coltman au Trianon en 2017. Ils ont fait du chemin depuis en France comme en Europe, sur la scène de grands festivals. Gunwood est un groupe qui se révèle sur scène, très energique et très mélodieux à la fois, dans un univers musical oscillant entre folk, blues et rock’n’roll et très influencé par la musique irlandaise.

Gunwood, ça pourrait être l’univers West Coast des pionniers n’oubliant pas leur Irlande natale. De ses croisements rock et folk, de son blues teinté d’influences celtiques, Gunwood tire un son rocailleux et diablement efficace. Le trio sort un premier album, Traveling Soul (2018), où sonnent le banjo, les harmonies vocales, les guitares folks et saturées avec une énergie sans pareille. L’âme de Gunwood s’exprime avec intensité sur scène et, après plus de 120 concerts avec Traveling Soul, ils reviennent à la Maroquinerie vous présenter leurs nouveaux titres. Leur prochain album est prévu pour la fin d’année 2021. Le titre « YE JACOBITES BY NAME », est le premier extrait de leur nouvel album, disponible sur les plateformes digitales. C’est un traditionnel écossais revisité par GUNWOOD, une sorte d’hommage à une musique qui leur est chère, à streamer ci-dessous :

A chaque fois, leur musique réchauffe l’âme et nous emmène très loin hors de nos contrées. Si vous voulez voyager, Gunwood vous donne rendez-vous sur la scène mythique de la Maroquinerie, à ne manquer sous aucun prétexte !

Festival Aurores Montréal 2019, le festival hivernal à ne pas manquer !

Après le festival MaMA en Octobre, il est un autre festival hivernal vraiment attendu : l’unique festival parisien entièrement dédié aux scènes émergentes canadiennes et artistes francophones qui officie depuis 2013. Je veux parler bien entendu du  Festival Aurores Montréal qui revient en 2019 plus flamboyant que jamais avec un nouveau visuel qui claque, des artistes et des découvertes musicales splendides issus du terreau canadien et québecois. Il investit des supers lieux de la scène parisienne comme la salle intimiste des Trois Baudets en ouverture et l’immense salle Pleyel pour la clôture.

Comme chaque année, avec une certaine régularité et efficacité, cette 7éme édition du festival Aurores Montréal a mis le paquet pour sa programmation, en démarrant plus tôt cette année, du 28 novembre au 5 décembre 2019. Tout ce qui se fait de mieux sur la scène musicale et artistique québécoise et à Montréal en particulier vient à l’assaut du public français et de sa communauté expatriée !

Que de très beaux noms et de beaux artistes pour cette superbe affiche, qui se partage entre têtes d’affiche immanquables (Diane Dufresne, Louis-Jean Cormier, Pascale Picard, Palatine, Salomé Leclerc entre autres), des jeunes artistes nouveaux sur la scène qu’il faut absolument découvrir ou de redécouvrir (La nouvelle diva du jazz Dominique Fils-Aimé, la surprenante Kyrie Kristmanson, la folkeuse Joe Bel, ou encore le duo féminin mystérieux Rovski) et fait la part belle à des projets et des créations originales (pour les enfants, un Dimanche à la montagne secrète, et pour les puristes, Punch Club ou l’esthétisme d’un match de boxe musical d’une battle hip-hop et rap de haute volée).

Le festival Aurores Montreal a tout pour plaire et additionne au moins 5 qualités qui en font un festival incontournable.

1- Il est  varié et éclectique dans ses choix musicaux : cette année les sonorités seront pop, médiévales, symphoniques, électroniques, folk, jazz, avec la bannière francophonie en bandoulière. C’est un festival est européen bon teint avec la création en 2016 de l’édition Aurores Montréal à Berlin et de dimension internationale avec les artistes présentés.

2- Il est destiné à tous les publics, adultes comme enfants. D’ailleurs, cette année, vos enfants ont rendez-vous « Un dimanche à la montagne secrète » ! Vous découvrirez que nos amis québécois ont beaucoup d’imagination et que la sélection de chansons, contes et comptines offriront un joyeux voyage musical totalement débridé qui fera rire les enfants comme jamais. Ce concert à la portée de tous reprend des extraits du nouvel album « Un pique-nique au soleil – Le voyage extraordinaire de la bande à Bébert » de Jérôme Minière et Christiane Duchesne,  mais aussi des classiques de Gilles Vigneault et de Félix Leclerc.

3- Il respecte la parité féminine et masculine des artistes et valorise la tradition québecoise en multipliant les soirées typiques comme des soirées DJ set et dégustations (ah la fameuse Poutine de la Maison de la Poutine à Paris et la bière de la Brasserie du Trou du Diable, référence incontournable de la bière canadienne).

4- Il est écolo-responsable en s’associant avec Marcel (Gamme de VTC 100% électrique avec émissions de Co2 compensées) qui vous emmènera dans toutes les salles du Festival et qui offre le 1er trajet dans la limite de 15€ de réduction. aux festivaliers avec le code « AURORES19 » . Mais aussi avec le concept DJ Set sur la glace de la patinoire Pailleron pour écouter et danser sur les rythmes endiablés de Millimetrik et Moon King. Et enfin, et surtout,

5- Il pense à ton porte-monnaie en proposant un PASS 3 JOURS au tarif imbattable de 30 euros pour 3 soirées avec 9 artistes les 2, 3 et 4 décembre (hors Punch Club). En gros, tu n’as aucune raison valable pour ne pas assister à ce festival incroyable qui réchauffe les oreilles et les coeurs avant l’arrivée de l’hiver (et crois-moi la team d’Aurores Montréal s’y connait en hiver canadien !).

Bien sûr, vous vous doutez bien que j’ai mes coups de coeur à vous présenter, même si cela ne vous empêche pas d’aller écouter tous les autres artistes.

A tout seigneur tout honneur, l’immense, l’iconique et unique DIANE DUFRESNE (Officiel Je rêvais de la voir sur scène un jour, le festival a exaucé mon voeu. Je suis une inconditionnelle de Starmania, où le public français a pu la découvrir mais c’est surtout une immense star canadienne (oui, y ‘a pas que Céline Dion qui représente) qui a une voix reconnaissable et une personnalité affirmée et originale. Cette star est de retour parmi nous pour présenter « Meilleur après », son 14ème album studio, où figurent de belles collaborations françaises comme Cyril Mokaiesh ou Alex Beaupain. Elle se produira le 5 décembre dans l’emblématique salle Pleyel à Paris après une tournée symphonique inaugurée au Québec, et accompagnée de l’Orchestre Lamoureux. Ce sera sans nul doute une magnifique soirée de clôture. Je vous recommande de réserver dès que possible !

BILLET / https://cutt.ly/DianeDufresne
EVENT / Diane Dufresne « De concert avec vous » • 5 décembre 2019
En écoute / https://youtu.be/ouBWhRwYtSg

✨ Diane Dufresne « De concert avec vous » • 5 décembre 2019 ✨ Production : Les Visiteurs du Soir

C’est un artiste que j’ai eu l’occasion de voir souvent sur scène et même d’interviewer, j’ai nommé l’incontestable, le magnifique, le méga talentueux Louis-Jean Cormier dont j’ai beaucoup parlé sur mon ancien blog ICI et LA. Il est l’incontournable tête d’affiche de ce festival, j’ai nommé Louis-Jean Cormier. A la fois, auteur-compositeur-interprète, réalisateur d’albums, arrangeur, musicien invité, animateur à la radio et à la télé, ce touche à tout de la musique avait publié comme dernier album studio, l’énergique opus « Les Grandes Artères », dont nos oreilles se sont élégamment régalées depuis 2015. Il est enfin de retour à Paris, trois années après son dernier concert au Divan Du Monde. C’est donc avec grande impatience qu’on viendra écouter les nouvelles chansons de son album à paraître en mars 2020. Et on n’est pas mécontent qu’il revienne spécialement pour le festival à la Maroquinerie pour revivre de beaux moments d’émerveillement musical !

BILLET : https://cutt.ly/louisjeancormier
PASS 3 JOURS : https://cutt.ly/pass_auroresmontreal
EVENT : Aurores Montréal #7:Palatine, Louis Jean Cormier, Salomé Leclerc
En écoute : https://youtu.be/LhxPq-GqEuI

Cette artiste inconnue en France attire déjà tous les regards. Demie-finaliste de l’émission La Voix en 2015 (version canadienne de The Voice en France), elle est une chanteuse reconnue de la scène québecoise, lauréate de l’Album jazz de l’année à l’ ADISQ (équivalent des Victoires de la Musique au Canada), elle est déjà applaudie par la critique en étant comparée à la chanteuse SADE …. (Télérama, ParisJazzClub, Duc des Lombards). La chanteuse montréalaise Dominique Fils-Aimé a publié depuis le 15 novembre dernier « Stay Tuned! », un second album de sa trilogie, après avoir fait paraître un premier opus en février 2018. A la fois pop et jazz, Stay Tuned! est un appel à la révolution, et axe son oeuvre sur des formes musicales libérées et libératrices, tout un programme ! Le festival Aurores Montréal sera sa première scène en France, et il serait dommage de louper cette si belle découverte vocale, qui se détache des standards de compositions traditionnelles.

👉 Dominique Fils-Aimé I Paris – Festival Aurores Montréal #7 sera en concert le 29 novembre au  Centre Culturel Canadien.

EVENT FB : https://www.facebook.com/events/530936491016468/

Découvrez son dernier clip vidéo « Old Love » : https://youtu.be/qv3WLWq4_zg

Vous pouvez également découvrir plein d’autres artistes lors de ce grand Festival, à partir de jeudi 28 Novembre jusqu’au vendredi 5 décembre. On vous a laissé ci-dessous de quoi assouvir votre curiosité musicale et votre sens aigu de la découverte ! Et la liste est non exhaustive … On se voit là-bas !?

Rendez-vous sur le site du festival Aurores Montréal pour vos réservations, et découvrir un peu plus les artistes programmés cette année > https://www.auroresmontreal.com/billetterie/

Ce(ux) qu’il faut aller voir …

L’automne  s’installe doucement mais surement, mais ce mois d’Octobre réserve bien des surprises pour faire de belles découvertes musicales ou  aller voir les spectacles et expositions qui ne manquent pas ce mois-ci.

Samedi 5 octobre  de 11h à 20h le Marché des Labels indépendants  Paris
L’image contient peut-être : une personne ou plus et foule

Event Facebook

ENTRÉE GRATUITE 💰 FREE ADMISSION  – au 48 Rue Vieille du temple, dans le quatrième arrondissement de Paris,

Le Independent Label Market et la SPPF reviennent à la Halle des Blancs-Manteaux pour une quatrième édition du Marché des Labels Indépendants ! C’est l’occasion pour 78 labels indépendants français et internationaux de s’unir et  présenter leurs artistes, disques et rencontrer collectionneurs, curieux et mélomanes. Cet évènement gratuit et ouvert à tous, Vous aurez tout un tas d’activités passionnantes sur place : DJ sets, showcases, séances de dédicaces, radio par Rinse France , etc.  et la possibilité de vous désaltérer (une sélection de  bières artisanales proposées par Deck & Donohue et BAPBAP). et de consommer des recettes
 gastronomiques (des plats franco-afghans gourmands sont présentés par Kabul kitchen).

Vous découvrirez également les artistes suivants en showcase :

13:00 GEMMA AND THE TRAVELLERS (Légère Recordings)


15:00 ANGÈLE OSINSKI (Fraca!!!)


15:30 TENDER TONES (Riffx)

17:00 BOOTCHY TEMPLE (Howlin’ Banana Records)


🎸 18:00 DI#SE (Yotanka / Pias)

Lundi 7 et Mardi 8  octobre à 20h  « Ah ! Félix (n’est pas le bon titre) » à la Salle des Colonnes, Eglise Saint-Eustache – Paris 1er

Event Facebook

L’image contient peut-être : texte

La Compagnie de Madame Lune n’en est pas à sa première création. Il y eut la « Tragédie du Belge » en 2015 ou plus près de nous, « On a dit on fait un spectacle » qui n’était pas qu’un concert, ni qu’une chorégraphie, ni une performance, et encore moins une pièce de théâtre. On aurait dit plutôt une rêverie musicale, lunaire et poétique revisitant un vaste et éclectique répertoire allant du Sweet Dreams d’Eurythmics à Après un rêve de Gabriel Fauré en passant par Dreamer de Supertramp et Madame rêve de Bashung. Puis ce fût, le magnifique « Bird On Wires » emporté délicatement par les voix magiques de la charismatique Rosemary Standley et la folk intemporelle de Dom la Nena.

Cette fois-ci ce nouveau spectacle est plein de surprises et avec un casting qui fait envie : JP NATAF, Diane Bonnot, Jean-Luc Vincent, Stéphanie Acquette, Vincent MOUGEL et en voix off : Philippe Katerine. Cette farce burlesque faite de plaisir, d’émotion et de légèreté jongle avec le réel et l’imaginaire nous dit la bio. Il y est question d’une histoire de moines et d’une relique aux pouvoirs miraculeux, la suite est à découvrir à la salle des Colonnes de la non moins magnifique église St Eustache à Paris les 7 et 8 octobre. Des sessions supplémentaires sont également prévues les 4 & 5 novembre prochains.


Une farce musicale et théâtrale créée par Sonia Bester alias Sonia Madamelune et  la mise en scène est d’ Isabelle Antoine & Sonia Bester.

Mercredi 9 octobre à 19h – Geoffrey Secco avec son Concert sous hypnose® et Neeskens en premère partie au Café de la Danse Paris

Event Facebook

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes qui jouent des instruments de musique et texte

Alors je vous préviens de suite, vous ne serez pas du tout dans un demi sommeil à faire n’importe quoi sur la scène du Café de la Danse. Pas du tout même. C’est bien un concert tout ce qu’il y a de plus normal.  Accompagné d’un batteur, d’un bassiste et d’un pianiste, Geoffrey Secco propose une musique atmosphérique et voyageuse inspirée des grands espaces Australiens. Il met en avant son saxophone rutilant et  nous berce de mots « hypnotiques » pour nous inviter dans un monde de perceptions nouvelles et intenses. Un monde intérieur où chacun découvrira sa propre légende. Et si, pendant ce Concert sous hypnose® , il était possible de vous connecter à vos ressources inconscientes, c’est ce voyage inédit que vous propose Geoffrey Secco …

L’image contient peut-être : 1 personne, texte


L’hypnose utilisée lors du concert n’est pas de l’hypnose de spectacle. C’est de l’hypnose ericksonienne, pratiquée dans le milieu médical et le coaching pour une expérience plus large de la réalité et de soi. Pour l’avoir personnellement testé, au pire vous ressentirez un certain bien être, et au mieux vous aurez le visuel qui va avec et qui vous transportera dans le monde que vous aurez souhaité.  Mais surtout vous serez emballé par le voyage musical intense que vous promet ce concert.

En première partie, vous (re)découvrirez le franco-néerlandais Neeskens qui revient à Paris après une longue absence. Il nous avait charmé avec ses sublimes ballades Folk venant du grand froid, en passant par la case The Voice. Depuis, il a beaucoup composé et s’est entouré de 3 musiciens qui l’accompagneront sur scène. Neeskens nous délivrera d’anciennes compositions en anglais et en néerlandais mais aussi de toutes nouvelles en Français (dont une a été composée par Zazie) ! Il est quasi impossible de ne pas être subjugué par sa voix, son univers personnel et la timidité de cet artiste au talent hors-norme. Un conseil, foncez le voir sur scène !

Du 9 octobre 2019 au 20 Janvier 2020 – Exposition  « Vampires, de Dracula à Buffy » à La Cinémathèque française à Paris 

Event Facebook

L’image contient peut-être : une personne ou plus, gros plan et texte

Vous êtes fan de Buffy contre les Vampires ? Vous avez adoré comme moi, « Entretien avec un vampire » au cinéma avec Tom Cruise et Brad Pitt  et d’autres bien avant celui-ci ? Alors cette exposition est faite pour vous ! Surgie des tréfonds du Moyen-Âge, la légende du vampire prend corps à la fin du XIXe siècle avec Dracula, l’illustre roman de Bram Stoker. Le cinéma émerge au même moment, qui ne tarde pas à s’emparer du mythe naissant pour le nourrir et le décliner avec frénésie et irrévérence. L’exposition Vampires raconte ces deux histoires parallèles, la fascination des cinéastes du monde entier pour cette icône ténébreuse et sexy.

Elle montre son pouvoir d’attraction qui a depuis longtemps débordé le strict cadre du cinéma, contaminant la peinture, la photographie, la littérature ou plus récemment la série télé. Elle célèbre le gotha cinéma, Coppola, Christopher Lee, Lugosi, Deneuve, Herzog, Bigelow, Browning, Adjani, Bowie, Pattinson ou Tim Burton, qui depuis un siècle s’est frotté à Dracula. Peuplée d’artistes hantés par son ombre noire (Warhol, Goya, Saint Phalle), riche de centaines d’extraits, elle révèle l’empreinte indélébile posée par le vampire sur cent ans de culture populaire, de Murnau à Twilight, de Dreyer à True Blood.

Vous avez la possibilité d’assister à l’exposition, de faire des visites guidées et contées, mais aussi de faire un pack Exposition + Film, en revoyant des films icôniques sur ce sujet redouté. Et surtout, regardez bien derrière vous si vous sentez des canines vous effleurer le cou ….

films Vampires
Dracula

Site de la Cinémathèque Française sur l’exposition

Dimanche 13 Octobre à 20h – James Morisson au Trianon à Paris

Event Internet

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

Lorsque James Morrison émerge de la scène soul en 2006, le jeune chanteur et compositeur n’aurait jamais prédit le chemin qu’il allait emprunter. A présent, presque dix ans plus tard, Sam Smith, Ed Sheeran, George Ezra ou encore James Bay se disputent tous les charts du monde entier. Leurs points communs ? Être de jeunes musiciens solos aux voix soul accompagnés d’une guitare et… influencés par James Morrison !

« Je ne le ressens pas tellement de cette manière, j’ai juste eu de la chance d’être l’un des premiers. »

En dépit de sa constante auto-dévalorisation et nature particulièrement humble, James Morrison a su s’imposer comme le précurseur de cette nouvelle vague pop folk. Définition même de la success story, Morrison est à l’origine de bijoux musicaux tels que « You Give Me Something » issue de son premier album « Undiscovered » qui fût récompensé d’un BRIT Award dans la catégorie « Meilleur Chanteur Masculin » alors qu’il n’était âgé que de 21 ans.

A présent, James Morrison représente plus de 4.5 millions d’albums vendus, quatre tournées mondiales dont une centaine de shows joués à guichets fermés à Hyde Park de Londres, et cela en assurant la première partie d’icônes de la musique telles que Bruce Springsteen ou encore Stevie Wonder. Par la suite, Morrison enchaîne les succès dont « Songs for You, Truths for Me », « Broken Strings » ou encore son album « Awakening » qui se hissera à la première place des charts du monde entier. Malgré son succès phénoménal, sa réussite n’est pas son moteur premier car il préfère de loin vivre de son premier amour : la musique. Il vient de sortir son 5ème album studio « You’re stronger than you know », que je vous recommande chaudement. On parie que vous fondrez tout comme moi en écoutant sa voix incroyable et soyeuse à souhait ?

Dimanche 13 et Lundi 14 octobre 2019 à 19h30 – Diane Tell au Pan Piper Paris


Event Facebook

L’image contient peut-être : 1 personne, texte et gros plan

« Faire à nouveau connaissance », « La légende de Jimmy » ou bien évidemment « Si j’étais un Homme »… Il est impossible de ne pas se souvenir des nombreux succès de Diane Tell qui résonnent encore dans nos têtes. Auteure-compositrice-interprète reconnue bien au-delà de son Québec natal, elle représente la chanson francophone à travers le monde ! « Haïku », son nouvel album de chansons originales est sorti ce 4 octobre 2019. Le premier extrait « On n’jette pas un amour comme ça » est déjà disponible.

Résultat de recherche d'images pour "diane tel haiku"

À l’occasion de la sortie de ce nouvel album, Diane Tell se produira avec ses musiciens les 13 et 14 octobre 2019 au Pan Piper Paris pour deux concerts tout à fait exceptionnels ! Elle présentera sur scène ses nouveaux morceaux, ainsi que les grands titres que le public aime tant. Un conseil, Diane ne passant pas souvent chez nous, c’est donc le moment où jamais de « refaire connaissance » ….

LUNDI 14 OCTOBRE à 21h AU THEATRE DE DIX HEURES À PARIS – PIERRE RICHARD PRÉSENTE… Tu sais qu’on rêve ici

L’image contient peut-être : 2 personnes
Crédit Photo Anne Gayan

Bien qu’issus du 9-3, c’est sur la scène parisienne du Théâtre de 10 Heures, lieu intimiste et classe que le duo Diplomic’ raconte leur histoire. L’histoire de deux artistes de banlieue parisienne qui vont malgré eux créer une comédie musicale, raconter qui ils sont, l’endroit qui les a vu grandir, l’exil de leurs parents, leurs espérances et amours avortées, raconter la France d’aujourd’hui et de demain et leur quête de liberté… C’est aussi l’histoire d’une belle rencontre avec Pierre Richard qui a été séduit par le talent des Diplomic’ et qui les porte dans ce projet intimiste, atypique, plein d’émotion, d’interrogations et de certitudes sur leur place hier, aujourd’hui et des pistes pour l’avenir.

La première a eu lieu fin septembre. La mise en scène est efficace et subtile, entre visuels choc, des photos de famille ou audios entrecoupés par les chansons du groupe Diplomic’, entre rap et littérature, coup de poing et coup de coeur mais jamais dans l’indifférence. Reste la belle performance scénique des artistesAli Chaudhury et Riad Amani, qui n’ont pas de formation de théâtre et qui joue avec beaucoup de justesse avec leurs regards, leurs silences, leurs tripes, et beaucoup d’humour quand ce n’est pas de la dérision. Enfin, c’est une autre façon de découvrir la musique des Diplomic’ aussi attachante et émouvante que leurs auteurs sur scène. Bref, un spectacle intelligent.

« Eh oui, le 93, c’est autant de clichés que de vues différentes, des rêves, des désillusions, des espoirs et tout ça sur des paroles pertinentes, de jolies mélodies, un voyage étonnant…. J’ai eu un peu peur que ça tombe un moment dans la démagogie, mais même pas un seul moment… Allez les voir… Ça vaut le coup…  » (*)

(*) Critique de spectateur

Auteur : Diplomic’
Artistes :  Ali Chaudhury, Riad Amani
Metteur en scène :  Ali Chaudhury

Du 16 au 18 octobre dans diverses salles du quartier Montmartre& PIGALLE à Paris
Event Facebook
L’image contient peut-être : texte

Et bien sûr en ce mois d’Octobre, il est un Festival incontournable qui va fêter ses 10 ans en 2019 sur 3 jours avec + de 100 concerts dans 10 salles dans le quartier de Pigalle ! Il s’agit bien sûr de l’évenement MaMA qui est à la fois un festival qui permet de faire de vraies découvertes musicales, à la fois francophone, mais également d’origine outre-atlantique, et une Convention qui représente LA plateforme de rencontres internationales avec plus de 5900 professionnels du monde musical présents. C’est tout bonnement le plus grand rassemblement français de la filière musicale en France. Près de 150 rendez-vous sont organisés et dédiés aux professionnels sur les sujets phares de l’industrie musicale !

Pour cette 10ème édition, Le MaMA a aligné un line-up de fou avec près de 120 artistes qui vous attendent pendant ces trois jours de fête non stop dans le quartier de Pigalle. On vous a sélectionné une liste de talents à ne manquer sous aucun prétexte, surligné en gras. Il suffit de cliquer sur leur nom pour découvrir leur univers :

LINE-UP du Mercredi 16 Octobre : 5Y, Aedan, Antoine Pesle, Anwar, Bear’s Towers, Béesau, Blick Bassy, Calling Marian, Carine Bonnefoy Duo, DI # SE, Eli Rose, Eliasse, Elisa Jo, Faada Freddy, Feli Xita, Ha the Unclear, Hervé, Imany, Indian Queens, It It Anita, Joanna, Joseph Chedid, La Jungle, Liv Del Estal, Lord Esperanza, Morgane Imbeaud, Nebraska, NSDOS, Oh Mu, Ouai Stéphane, Paper Plane, Pierre Kwenders x Uproot Andy (Moonshine collectif), Praa, Rare Akuma, Sally, Silly Boy Blue, Someone, Sooma, Tessa B, Tessa Dixson, The Pier, WILDES, Yaya Minté, YellowStraps

LINE UP du Jeudi 17 Octobre : Awir Leon, Aziz Sahmaoui & University of Gnawa, Black Sea Dahu, Bobby Oroza, Bon Entendeur djset, Bruno Belissimo, Clara Peya & Vic Moliner, CORPS, Dewaere, Enchantée Julia, Feadz, Glauque, Gunwood, Imako Live, Irma, Jaïa Rose, Kub Live, La Caution, Le SuperHomard, Les Gordon Live, Lola Marsh, Madison McFerrin, Mauvais Œil, Mikh Hattana, Mila Dietrich, Miss Ness, Moka Boka, Musset, Nelick, Nojazz, Oscar Jerome, Pongo, Quentin Sauvé, Ramó, Salomé Leclerc, Sônge, The Supermen Lovers Live, Tsew The Kid, Venga Venga, XIXA, Yseult, Yugen Blakrok, Yuma Guma Live…

LINE UP du Vendredi 18 octobre : Aamourocean, ABD, Ada Lea, Alice et Moi, ascendant vierge, ATOEM, Bandit Bandit, Barry Moore, Best Youth, Big Zuu, Dampa, Danyl (Hashey Sen), DNGLS « 360° live », Ebony Frainteso, Everyone You Know, Fatal Walima, Hyacinthe, James Baker, Julien Granel, June Cocó, Kandia Kora, Koki Nakano, La Chica, Lala &ce, Lazer Viking, Lean Chihiro, Louis Aguilar, Lyre Le Temps, Maud Geffray « Still Life » live with Lavinia Meijer, Mélodie Lauret, Moesha 13, Molécule présente Acousmatic 360, MOTTRON, Nyokō Bokbaë, Paul Seul, Paus, Pedro Mafama, Poté, Rakia, Robin des Blocs & Mac Seamus, SEIN, Sentimental Rave, Simon Atlan, Süeür, (ThisIs) Redeye, Tiny Ruins, Von Bikräv…

On vous souhaite de faire de très belles découvertes !

Vendredi 25 octobre à 20h – Loïc Nottet à la salle Pleyel Paris

Event Facebook


Découvert dans le télé crochet « The Voice Belgique » en 2014, Loïc Nottet est un jeune chanteur, compositeur et danseur Belge qui se démarque par le son si particulier de sa voix mais aussi par ses performances scéniques époustouflantes.

Après l’émission, Loïc Nottet enregistre une vidéo du hit « Chandelier », faisant suite à la vidéo virale dans le monde entier (il interprétait alors ce même morceau sans avoir conscience d’être filmé) qui a comptabilisée tout de même plus de 14 millions de vues sur YouTube. Autrement dit, une performance qui attira l’attention d’un nombre considérable d’internautes du monde entier mais surtout celle de l’artiste Sia qui décidera de la retweeter disant de sa reprise : « La cover, la vidéo ainsi que la chorégraphie sont incroyables ».

(*) En 2015, Loïc Nottet compose son premier single « Rhythm Inside », écrites par son coach de « The Voice Belgique » Beverly Jo Scott, qui devient disque d’or en Belgique mais aussi en Suède. Son premier album, Selfocracy, sort le 31 mars 2017. Cet album atteint la première place des charts belges et est sacré en Belgique disque de platine le 22 avril 2017. En France, il est certifié disque d’or le 28 décembre 2018. En novembre 2017 sur le deuxième album de la chanteuse française Louane, Loïc Nottet compose le titre No et Patxi Garat en signe les paroles. Dans le cadre de la sortie du film Le Retour de Mary Poppins, The Walt Disney Company lui propose d’interpréter la chanson Supercalifragilisticexpialidocious. Un clip est réalisé dans lequel le chanteur est interprète et également créateur des costumes.

(*) Le 30 novembre 2018, l’artiste sort un nouveau single intitulé On Fire également disponible en version acoustique, qui est acclamé par la critique. En juin 2019, il sort le titre « 29 » (twenty nine). La chanson atteint en deux semaines les deux millions de vues et est diffusée sur les radios de plusieurs pays. Pour ce titre, Loïc Nottet est amené à travailler avec un auteur ayant précédemment écrit pour Adèle et Nolwenn Leroy. Ils travaillent ensemble pour son deuxième album, prévu pour octobre 2019. La chanson est la première qui traite directement de la vie privée du chanteur. Elle évoque une rupture amoureuse difficile ayant eu lieu dans la nuit du 29 octobre.

(*) Source Wikipédia.

Vous l’aurez compris Loïc Nottet est un OVNI, un phénomène qui surprend par ses capacités vocales et l’intérêt démesuré que lui porte les internautes. Son concert à Pleyel sera une bonne occasion de découvrir l’artiste qui se trouve derrière cette image ….